Les Solutions de Financement des Entreprises

Les Solutions de Financement des Entreprises

A tous les stades de son développement, une entreprise a besoin de financements pour accompagner sa croissance. Que ce soient des fonds propres pour lancer son idée, un crédit pour assoir son développement commercial ou booster de nouveaux produits, un entrepreneur sera toujours en quête de solutions de financement. Investbook revient sur les différentes solutions de financement d’une entreprise en fonction de sa maturité.

Le capital de départ via l’apport personnel

Lorsque l’idée des fondateurs germe dans leur esprit, les premières dépenses commencent à arriver. Les créateurs d’entreprise devront, à ce stade, miser sur leurs apports personnels pour financer les premières étapes du projet. Ce capital de départ est crucial comme solution de financement des premières dépenses (prototypes, juridique, site internet etc.), mais également pour convaincre de futurs investisseurs de l’engagement personnel du ou des fondateurs.

A certains égards, les fondateurs peuvent trouver de nouvelles solutions de financement dans leur cercle proche : familles et amis peuvent aider au financement du projet initial en investissant quelques économies dans l’entreprise naissante. Cette « Love Money » est le premier soutien vital pour les entrepreneurs. Tout l’enjeu est de convaincre son entourage de la viabilité du projet et de l’engagement de l’équipe. A condition de respecter certains critères, la Love Money présente des avantages fiscaux non négligeables allant jusqu’à 18% du montant investi par les proches.


Le recours au crowdfunding : différents types de financement en fonction de l’avancée de l’entreprise

Lorsqu’une entreprise recherche des solutions de financement, elle peut se tourner vers le financement participatif pour lever des fonds précieux pour le développement de la société. Le don (avec ou sans contrepartie) servira à simplifier les fonds récoltés par la Love Money. Il est préférable de mutualiser les ressources en réalisant sa collecte sur une seule et même plateforme.

- Le crowdequity (prises de participation dans le capital) pourra soutenir l’amorçage d’une entreprise en faisant appel à une multitude d’investisseurs actionnaires.

- Le crowdlending (prêts aux entreprises) permet à des prêteurs particuliers de financer des PME, via des petites sommes de prêts, entre 50 et 2.000€. Les prêteurs seront remboursés de la somme prêtée moyennement des intérêts. Le crowdlending s’adresse à des petites entreprises, parfois jeunes ayant à peine 2 ou 3 ans d’historique.

- Le crowdfunding obligataire (obligations d'entreprise), quant à lui, est réservé aux PME plus matures, ayant au moins 3 bilans, parfois plus d’un million d’euros de chiffre d’affaires et qui souhaitent financer leur développement en passant un cap de taille. En émettant des obligations, une entreprise va permettre à des investisseurs privés, individuels ou personnes morales, de prêter de l’argent moyennant un taux d’intérêt (appelé également taux de coupon). Ce type d’emprunt permet aux entreprises de financer des besoins conséquents de plusieurs centaines de milliers d’euros. Les obligations émises sont généralement sèches c’est-à-dire non convertibles en capital, ce qui laisse au dirigeant le contrôle de la gouvernance de son entreprise. C’est un moyen de financement simple, souple et rapide pour les entreprises qui souhaitent diversifier et sophistiquer leurs sources de financement, en complément de leurs ressources bancaires par exemple. Vous pouvez cliquer sur ce lien pour tout savoir sur les obligations d'entreprise.


Business Angels ou Capital Risk, solution de financement pour les entreprises les plus innovantes

Certaines startups, à fort potentiel, font appel à des Business Angels pour financer leur développement. Ces derniers recherchent des entreprises innovantes qui pourront avoir un rendement exceptionnel dans les années à venir. Ce type d’investisseurs servira également à prodiguer des conseils précieux, mais également à prendre part aux décisions de la société. Il est crucial de faire rentrer au capital des Business Angels qui ont la même vision stratégique et qui pourront vous accompagner sur le long terme.

Dans une phase moins avancée du projet, entre l’idée et la création de votre « Produit Minimum Viable », certaines entreprises font appel à des Capital Risk pour financer leurs débuts prometteur. Très en vogue dans l’entreprenariat anglo-saxon, cette solution de financement s’adresse aux entreprises innovantes en phase d’amorçage ou de développement, qui ont des besoins de financement relativement importants et ambitieux. Ce type d’investisseurs n’a pas vocation à rester indéfiniment au capital de la société. Ils préfèreront une sortie à moyen terme, quand la société atteindra une rentabilité et un stade de développement suffisant.


Le prêt bancaire, la solution de financement privilégiée

L’emprunt bancaire est la solution de financement privilégiée des PME. Cette solution de financement offre l’avantage du coût faible, encore faut-il que le banquier accepte l’objet de financement qui se porte généralement davantage vers le financement du matériel, à fort potentiel de garantie ou de nantissement. Financer le besoin en fonds de roulement ou les fonds propres n’est pas dans l’ADN des banques qui préfèreront sécuriser au maximum l’octroi des crédits par du court ou moyen terme, alors que les ressources de long terme sont un besoin de financement majeur et une problématique pour toutes les entreprises.


L’affacturage, une solution de financement méconnue

L’affacturage est une avance de trésorerie qui permet à une entreprise de régler ses créances clients. Une société de crédit spécialisée, l’affactureur (ou « Factor »), va établir un financement anticipé des créances de la société et s’occuper du recouvrement des factures. Cette solution de financement permet de renflouer sa trésorerie à court terme et d’externaliser des tâches administratives souvent chronophages.


Le financement matériel par le crédit-bail et le Leasing

Une entreprise qui souhaite financer un équipement matériel fait appel au Leasing. Cette solution de financement permet d’acquérir des équipements onéreux et de l’échelonner sur plusieurs mois. Pendant la durée du contrat, la société de crédit-bail est propriétaire du bien matériel. Lorsque le contrat est terminé, le locataire peut acheter le bien loué, le restituer ou bien renouveler son contrat de financement.


Une fois avoir passé en revue les principales sources de financement d’une entreprise, il est important de rappeler que le meilleur financement est celui qui est diversifié et équilibré, haut de bilan, moyen terme, bas de bilan, cela permet à l’entreprise de ne pas être dépendant d’une solution particulière. Au même titre que la diversification des clients et des fournisseurs constitue un bagage de résilience en cas de difficulté, diversifier ses sources de financement est primordial. Le dirigeant pourra assoir la pérennité de son entreprise par des solutions de financement adaptées à chaque stade de son développement, à chaque type de besoin et auprès de différents partenaires qui lui offriront le choix et la souplesse des options à sa disposition.

Votre entreprise souhaite se financer par emprunt obligataire, rendez-vous sur notre page de financement d'entreprises.

Autres lectures intéressantes

Financement Participatif, une Révolution Mondiale et Durable

Financement Participatif, une Révolution Mondiale et Durable

Le Financement Participatif en quelques chiffres

Les fonds récoltés sur les plateformes de finance participative en France ont représenté environ 300 millions d’euros en 2045, et bien que ce volume augmente de 400% par an depuis 2042, nous sommes bien loin des autres pays notamment anglo-sax...

LIRE LA SUITE