Dirigeants : quels documents réunir pour le financement de votre PME ?

Dirigeants : quels documents réunir pour le financement de votre PME ?

Que vous demandiez un crédit professionnel auprès d’une banque, ou une demande d’emprunt participatif sur une plateforme de crowdfunding, il existe quelques bonnes pratiques à connaitre pour que la demande de financement soit acceptée. Un dossier sans faute, c’est une réponse rapide pour votre demande de financement. Comment monter mon dossier de financement ? Comment obtenir un financement participatif ? Comment optimiser les chances d’obtenir un emprunt ? En respectant ces bonnes pratiques, votre demande de financement sera étudiée rapidement et vous optimiserez les chances de vous financer.

La présentation de la société

En premier lieu, vous devrez réaliser une présentation complète de la société, de son parcours, des enjeux du marché et des objectifs de la société. Cette présentation permet, au banquier, ou aux analystes des plateformes de crowdfunding, de bien comprendre votre société et le marché sur lequel elle évolue. Il vous faudra également présenter l’environnement interne de votre société : qui sont les dirigeants de l’entreprise ? Comment est composée l’équipe en interne ? Qui sont les principaux prestataires externes ? Comment est composé l’actionnariat ? Autant de questions auxquelles il faudra apporter tous les détails nécessaires. Vous devrez apporter un organigramme complet de la société et le CV des dirigeants pour évaluer vos expériences du marché sur lequel vous évoluez. Dans un second temps, il vous faudra expliquer quels sont vos besoins de financement. Le montant que vous demandez a une importance particulière. Ce montant pourra être discuté avec le banquier ou la plateforme de financement participatif, en fonction de vos besoins réels. C’est pourquoi, ces financeurs souhaiteront un détail de l’utilisation des fonds et des objectifs futurs.

La présentation des documents financiers

Une banque ou une plateforme de crowdfunding doivent toutes les deux étudier votre solvabilité, c’est-à-dire votre capacité à rembourser votre emprunt. Il vous sera demandé les comptes financiers des 3 dernières années. Vos trois derniers bilans sont essentiels pour étudier la solidité financière de votre entreprise. L’analyste crédit étudiera ensuite vos dettes financières en cours, pour veiller à ce que vous ne soyez pas surendetté. L’état de la facturation de vos clients et de vos fournisseurs apporteront de précieuses informations sur l’endettement de votre société lors de cette demande d’emprunt. Enfin, une étude du Business Plan prévisionnel sera passé à la loupe pour déterminer le potentiel d’évolution de l’entreprise sur son marché. L’étude des documents financiers seront décisifs pour le déblocage des fonds.

La réponse à votre demande de financement

Une fois que vous avez communiqué vos données financières, la banque analyse la demande d’emprunt. Pour cette étape, il faut souvent vous armer de patience. C’est tout l’avantage concurrentiel des plateformes d’investissement participatif. Quand une banque met 1 à 3 mois pour vous donner une réponse de financement, les plateformes de crowdfunding ne mettent en moyenne que 2 à 7 jours.

Quelques conseils pour réussir votre demande d’emprunt

Sur une plateforme de crowdfunding ou auprès d’une banque, ces conseils vous seront utiles lors de votre demande d’emprunt. C’est votre checklist à réaliser lorsque vous demandez un financement :

► Ayez la patience de monter un dossier solide
► Préparez avec rigueur la présentation de votre société
► Réunissez avec votre expert-comptable ou votre Commissaire aux Comptes tous les documents financiers nécessaires
► Evaluez votre trésorerie et votre capacité à rembourser un emprunt
► Restez réaliste dans les prévisions de votre plan de financement
► Soyez accompagné par des financiers au sein de votre structure

Autres lectures intéressantes

Financement Participatif, une Révolution Mondiale et Durable

Financement Participatif, une Révolution Mondiale et Durable

Le Financement Participatif en quelques chiffres

Les fonds récoltés sur les plateformes de finance participative en France ont représenté environ 300 millions d’euros en 2045, et bien que ce volume augmente de 400% par an depuis 2042, nous sommes bien loin des autres pays notamment anglo-sax...

LIRE LA SUITE